Résidence d’artiste à Récobrada avec Théo Revelen Bernard

Théo Revelen Bernard sera accueilli en résidence du 1er au 30 mars 2024
Expositions  avril et mai
Résidence d’artiste à la Ressoucerie Récobrada, puis expositions collectives.

Né en 1991 Théo Revelen-Bernard est diplômé de l’ENSBA – Lyon depuis 2016. Il est co-fondateur du collectif silo dont les activités s’orientent autour de pratiques éditoriales, musicales et de temps de création hybrides. Au sein du collectif il œuvre en tant qu’éditeur et développe une recherche autour des pratiques imprimées, traditionnelles et contemporaines. Il revendique une pratique protéiforme et spécifique aux lieux et situations qu’il rencontre. Ses œuvres et ses actions sont tantôt multiples et imprimées tantôt éphémères et uniques. Elles s’attachent à former des interfaces propices aux rencontres et opèrent souvent en invitations. Théo Revelen-Bernard développe également une recherche dans le champs de l’image mouvante; explorant un prisme allant du cinéma documentaire à l’abstraction visuelle.

Objet livre / livre objet
Objet de culture et de médiation, il est personnel et universel à la fois, intime et partagé, un attachement privé et un bien commun. La pluralité, la diversité de ceux qui s’y expriment et sa libre circulation sont le témoignage de la démocratie, de la liberté comme condition de l’humanité.

Objet livre
Le livre comme matériau
Les quantités phénoménales de livres édités, achetés, échangés, donnés, collectionnés, accumulés, laissés de côté, abandonnés, mis au rebut, jetés, en bennes pour le pilon, déréalise, désacralise cet objet pourtant si essentiel.
Ce matériau devient alors, une matière première possible pour un nouvel usage, après réduction en pâte ou en fibres, pour l’isolation, le bâtiment ou pour en faire du papier à nouveau.

Livre-objet
Le livre comme œuvre
Support et contenant habituel du texte, de l’écrit, de toutes les langues et de toutes les cultures, du livre documentaire à la plus folle des fictions, il devient parfois un objet d’art lorsqu’il est conçu en tant que tel par un artiste. Ainsi, des livres uniques ou en quelques exemplaires, sont tout autant le contenu et le contenant, la forme et le fond. Parfois sans texte, ils excèdent les formats, dépassent les limites, se transforment et se réincarnent en pure idée, sont parfois des collaborations entre poètes et peintres, designers et philosophes, danseurs et écrivains, déplacent les fonctionnalités du livre et lui propose d’autres rôles, sur une scène voisine et amie.

Résidence d’artiste à la Ressoucerie Récobrada, puis expositions collectives.
Un appel à candidature sera diffusé auprès des artistes plasticiens qui devront faire des proposition d’œuvres réalisées à partir du livre comme matériau, utilisé brut ou en pâte, en empilement, en collage, déchiré, assemblé, pour une deuxième naissance, à partir du texte ou du papier, sur la forme ou sur le fond.
Récobrada stocke sur son site les livres reçus depuis plusieurs mois pour créer une ressource conséquente de matière pour pouvoir faire, entre autres, des productions « monumentales ».
L’exposition collective qui suivra la résidence présentera sur tout le territoire à la fois le travail réalisé par l’artiste en résidence, des artistes invités, les productions réalisées lors d’ateliers avec les publics, mais aussi des livres-objets venant de collections publiques et privées. PAHLM est partenaire du FRAC Occitanie qui nous mets à disposition sa collection de livres d’artistes.
Les livres-objets empruntés aux institutions seront nécessairement montrés dans des vitrines.

Résidence : mars 2024
Expositions : avril-mai 2024